Participez à la délivrance du monde, et: Fondements de celle-ci.

                           Apporter votre participation à la Géoulah:              ב »ה              images (4)

« Ne soyez plus influencés par les Mahlokot « oppositions du à la divergence » d’antan, ceux qui les ont suscités, sont à présent réconciliés avec ceux qu’ils ont détracté, et tous sont en paix dans le monde de Shalom, au-delà des conflits de divergence d’opinions, dues à l’étroitesse et la Tardémah ayant sévit durant la Galouth ». Dès maintenant, et dorénavant avançons, vers le chemin de l’Union, et de l’amour mutuel, dans l’acceptation de l’autre et sans vouloir aucunement s’en faire le juge ». « Arrangeons l’histoire, et réparons la et prenant le bon chemin pour l’avenir, notre peuple a trop souffert des conséquences de ces conflits ».

« Sages, n’utilisez jamais la Kabbalah Ma’assite « Kabbale pratique » pour le Herem (excommunication) ou le Poulsa Dinourah (flagèlement par le feu) ou autre action de Dhiyah (déplacement par répulsion), contre vos frères, c’est-à-dire à l’intérieur du Judaïsme, et vous enfants d’Israël n’usez pas de magies contre vos frères!!!!! Car cela par voie de cause à effet Hass Véshalom (que Dieu en préserve), donnerait la force aux ennemis extérieurs d’agir contre le peuple Juif, par des sortilèges et maléfices magiqus de toutes sortes ».

« Sages travaillez à l’unité du peuple, en constituant l’Unité Organisée, d’un judaïsme à paliers, dans lequel la place est donné à chacun, dans lequel toutes les écoles formeront les membres d’un seul corps, et dans lesquelles les enseignements seront diffusés, par des maîtres et éducateurs, travaillant en collaboration mutuelle, afin d’élever le niveau de conscience du peuple, sans en laisser un seul dan,s l’ignorance ».

« Cette collaboration mutuelle sera la première pierre du Troisième Temple, et donnera exemple à tout homme du peuple, qu’il appartient à un peuple exemplaire, véritablement, pas seulement dans les mots, mais dans l’action réelle ».

« Extirpez la haine gratuite et le dénigrement de l’autre, quels que soient leur origine: intérieure au peuple juif, ou extérieure à celui-ci, c’est-à-dire vis-à-vis des nations. Car la religion de nos père est en vérité, une bénédiction pour l’humanité, et se soucie de celle-ci ». « En donnant cet exemple les détracteurs externes du peuple juif disparaîtront et n’auront plus aucune pression su les médiats mondiaux ». « Soignez le mal de l’intérieur et le mal extérieur guérira ».

« Veillez au rétablissement de la Vérité Totale, par l’élaboration d’un pédagogie de l’enseignement. Mettant en place un enseignement présentant une vérité à degrés, dans lequel tout débutant dans l’étude sacrée sera prévenu à l’avance, que la structure est vaste, et qu’il doit commencer par les fondations. Afin que jamais un degré de la vérité totale ne lève le pied contre un autre degré. Et surtout, extirpez le dualisme de la Vérité, car celle-ci est Une alors que le mensonge est multiple ».

« Le but de cette dynamique est de soigner les cerveaux malades, d’extirper les fausses notions ou notions déformées, circulant au sein du peuple, c’est en quelque sorte le guérir des cheminements sinueux de la Galouth, et utiliser le Magen de la Géoulah ».

« Il faut arrêter de laisser circuler parmi le peuple: les virus contractés durant la Galouth, en continuant de leur donner la possibilité d’induire le peuple en erreur, et celle de l’éloigner de la Vérité ».

« Il faut en premier lieu faire un bilan, ensuite les répertorier, puis les signaler afin que nul ne s’y laissera prendre désormais, puis les extirper totalement du langage routinier, et des textes de Torah Shéba’al Péh (Torah Orale) dans lesquels ils ont étés introduits, les textes de Torah écrites n’ayant pas dans le Judaïsme subit de manipulations. Si cela est reconnu et diffusé de façon à ce que tout le monde sache que les sages d’Israël ont fait cela, l’exemple sera donné à d’autres peuples et religions d’en faire de même, et cela ouvrira les portes à la Paix, car les accusations de nos ennemis envers nous, sont quelquefois: un peu le reflet des accusations racistes qui se sont infiltrées dans le judaïsme, qui à l’origine n’est pas raciste et loin de là, en tant que continuité de la tradition d’Abraham ».

« Et si certains peuples, politiques ou religions n’accomplissent pas cela; c’est-à-dire: l’épuration de leurs textes, des interprétations racistes, antisémites, ou fanatiques, qui dévoient la religion en général, leur problème sera avec l’Eternel Dieu des armées du ciel et de la terre, et c’est face à lui qu’ils auront à en répondre. Mais nous pour notre part faisons notre travail, et donnons l’exemple aux autres d’en faire de même ».

*****

Fondement de la délivrance, dans la « génération à tête de chien »:

Méfiez vous des « faussaires », et respectez les « fiables »

Quelle est la différence entre un Jugement « De Vérité » et un « Jugement de mensonge »? Que celui-ci soit prononcé contre un être, une chose, une science précise, ou une partie de cette science; un peuple, « un jugement raciste » (car le judaïsme en tant que religion de sagesse héritée de nos pères, n’est: « pas raciste », et même au contraire est: « Universaliste dans le sens véritable de ce mot). Jugement prononcé: contre un groupe d’êtres humains, un enseignement, certaines idées d’un enseignement général, etc… Et peu importe « qui le prononce », qu’il soit un homme de renom, ou un homme simple. Si c’est un individu juif simple du peuple, et à plus forte raison si c’est un Rav, et encore plus forte raison si c’est un Dayan « Juge », Personne n’échappe à la règle, comme nous l’a enseigné le Pirkey Avot « Maximes des pères », c’est une généralité, et elle est telle!!!!! De nombreuses « idées nuisibles », ou « sans fondement réel », ont atteint le peuple d’Israël durant la Galouth « l’exil », et il serait bon pour lui de s’en défaire, afin de pouvoir réhabiliter la vérité à son stade initial,  afin de ne pas s’enfermer dans des « faux jugements », ou « préjugés », qui bloqueraient sa possibilité de connaissance du réel. Le « présumé vrai » mais qui est un « Jugement de mensonge » condamne sans autre forme de procès, sans peser les « pour » et les « contres », dans la chose jugée. Et plus encore lorsqu’il « étiquette »: Shlili « Mauvais », par un « pré jugement contrefait à l’avance ». Celui qui juge, sans conseillés, nous voulons dire: Sans le nombre de Juges adéquate à l’affaire à juger, si elle est un »jugement d’argent », ou « un jugement d’âme » etc… Selon le type d’affaire comme il est marqué dans le traité Sanhédrin, son Din « Jugement » n’est pas équitable, et il est interdit d’y attacher de l’importance. Le jugement équitable, est celui prononcé: Sans corruption, sans parti pris, sans « ouï dire », avec écoute des deux parties de manière équilibrée. C’est la raison pour laquelle la Torah prévient, en disant de ne pas utiliser « des poids et mesures » tronquées, ni des « balances » faussées. Et sur ce fait, tous les prophètes de vérité ont prévenu le peuple, et même à l’encontre du pouvoir politique ou religieux, lorsqu’il s’égarait de ce chemin. A nous d’écouter la voix des prophètes d’Israël, car leur voix est authenticité et vérité, et quiconque est sincère avec lui-même reconnaîtra la chose, par contre quiconque abuse du pouvoir qui lui est impartit et corrompt le « jugement de vérité », aura une mauvaise digestion de ces paroles.

En conclusion à propos du thème du « jugement équitable »: Que les choses précédemment citées soient toujours devant vos yeux, afin que vous soyez aptes à comprendre cela pour « votre bien propre » et « pour le bien de l’assemblée d’Israël » toute entière, et afin que vous sachiez distinguer entre « un jugement prononcé avec vérité » et « un jugement de mensonge », entre « la lumière et les ténèbres », et que vous sachiez distinguer entre ceux qui prononcent ces jugements et leur accorder crédit ou non, selon qu’ils sont « Fiables » ou « non aptes à fiabilité » donc: « mensongers ».

Cependant, il est possible à chacun, chaque jour de revenir en Teshouvah « Repentir », ou de « Recevoir » la Teshouvah supérieure du Ciel. Amitiés à tous:

David Lellouche

Auteur :

Apprenez à connaître l'enseignement que je délivre, avant de juger trop vite certains de mes dires qui quelquefois bousculent, tout en donnant quand même, et en grande généralité, à réfléchir tout de même !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s